Normes de sécurité et prévention des risques

Les normes et les certifications des produits garantissent la qualité, une reconnaissance mondiale, la sécurité et la standardisation. Les certifications et les garanties sont souvent requises par le marché et un logo d'une norme indique au client que le produit a été testé selon certaines exigences selon sa catégorie. De plus, cela montre que le fournisseur s'est engagé à effectuer régulièrement des tests et des audits auprès d'un organisme certificateur.

Les certificats UL et FM sont parmi les normes mondiales les plus reconnues et la possibilité d’afficher le respect de ces normes sur nos produits leurs apporte une grande valeur ajoutée.

Norme UL, certification FM et produits AVK

Nous visons toujours la plus haute qualité, c'est pourquoi la plupart de nos produits de protection incendie sont approuvés selon UL et FM. Nous nous sommes engagés à respecter les normes et les exigences définies par ces organisations mondiales reconnues et à tester et contrôler en permanence nos gammes de produits en conséquence.

Notre gamme de produits listés UL et certifié FM comprend des bouches d'incendie sèche et humide, des vannes papillon, des vannes opercule à tige montante ou non montante, des post indicateur, des post indicateurs muraux et des clapets anti-retour

Ci-dessous les certifications spécifiques à chaque série de produits.

Certification FM

FM Global est une compagnie d'assurance des biens. Selon eux, la majorité des sinistres peuvent être évitées. Ils fournissent des solutions d'assurance et des services d'ingénierie pour la prévention des sinistres partout dans le monde.

FM Approval fait partie du FM Global Group, c'est un centre d'essais et de certifications. Les produits qui passent le processus de certification reçoivent le marquage FM reconnu mondialement. Les produits satisfont aux standards les plus stricts en matière de prévention des sinistres.

Normes UL

Underwriters Laboratories (UL) est une compagnie indépendante de certification de sécurité des produits. Ils ont développé plus de 1 600 normes. UL certifie, valide, teste, vérifie, inspecte, audite, conseille et forme les clients dans plus de 100 pays.

Pour devenir homologué UL, un échantillon représentatif du produit doit être testé et satisfaire aux exigences de sécurité définies. Les produits portant le marquage UL sont couverts par le programme de suivi Underwriters Laboratories, qui teste en permanence les produits pour s'assurer que les normes et exigences UL sont toujours respectées.

Détails relatif aux tests et certifications pour nos produits marqués FM et UL

Poteaux incendie AVK série 27 - selon FM 1510 et UL 246

Norme UL 246 pour les poteaux d'incendie :

Ces exigences couvrent les performances requises et les méthodes d'essai des poteaux destinées à être utilisées dans la protection incendie.

Les essais de certification UL 246 comprennent un essai de fissuration sous contrainte d'air humidifié à l'ammoniac pendant une durée de 10 jours, un test des pièces en caoutchouc selon la norme UL 157 et des essais de fonctionnement, de fuite et de perte de charge.

Classe FM numéro 1510 :

La résistance du corps est testée sous une pression de quatre fois la pression nominale pendant cinq minutes. Après l'essai, il ne doit pas être endommagé. La norme comprend également un essai de fuite du siège à une pression de deux fois la pression nominale pendant cinq minutes. Aucun dommages ou fuites ne doit être visible.

La résistance des raccords, de la tige et la perte de charge sont testées. Enfin, le test de casse est réalisé sur un poteau pressurisé (à la pression maximale de fonctionnement) frappée avec une force suffisante pour casser la bride de sécurité. Alors que la pression est maintenue pendant deux minutes. Le poteau doit avoir une fuite maximale de 19 dm³ / min.

Vanne opercule AVK série 45 - selon FM 1120-1130 et UL 262

Norme UL 262 pour les vannes opercule :

Ces exigences couvrent les vannes destinés à être installés dans des réseaux fournissant l'eau pour la lutte contre les incendies.

La norme UL 262 comprend un test de fissuration sous contrainte d'air humidifié à l'ammoniac pendant une durée de 10 jours, un test des pièces en caoutchouc selon la norme UL 157, un test de revêtement pour les surfaces du siège et un test de corrosion pour les tiges.

Classe FM numéro 1120 et 1130 :

Le corps des vannes, le couvercle et le chapeau sont soumis à un essai hydrostatique correspondant à quatre fois la pression nominal (ou au moins 48 bars) pendant cinq minutes. Il ne doit pas apparaître de fissuration ou de déformation permanente.

L’étanchéité de la tige est testée sur une vanne partiellement ouverte soumise à la pression nominale pendant cinq minutes. Aucune fuite visible ne doit apparaître au niveau de la tige. Les sièges caoutchouc et métalliques sont également testés contre les fuites.

Les pièces en caoutchouc sont testées sur l'absorption d'eau, le revêtement de protection contre la corrosion, le vieillissement, l'adhésion, la résistance de l’opercule, du joint de tige, du post indicateur et de la poignée sont testés.

Post indicateur AVK série 34 - selon FM 1110 et UL 789

Norme UL 789 pour post indicateur :

Ces exigences couvrent les post indicateurs, y compris muraux et souterrains, destinés à être utilisés avec des vannes opercule à tige non montante et à indiquer la position de l’opercule. Les post indicateurs sont principalement utilisés avec des vannes contrôlant l'alimentation en eau des systèmes Sprinkler, de déluge, de pulvérisation d'eau, de mousse et de tuyauterie des réseaux incendie.

La norme UL 789 comprend un test des mécanismes d’affichage rotatifs et mobiles des indicateurs de position et des tests de performance impliquant un test de fonctionnement des pièces polymères de 1000 cycles.

Classe FM numéro 1110 :

La visibilité de l'indicateur est testée sur une distance de 12 mètres et sa résistance à l’eau est testée en simulant une forte pluie pour s'assurer l’eau ne s’accumule pas à l'intérieur. 

Un post indicateur vertical doit résister à 1220 Nm dans les deux sens pour les vannes au-delà de 350 mm et la valeur de 815 Nm pour un post indicateur mural jusqu'à 250 mm.

Enfin, les composants non métalliques sont testés sur leur résistance avec des températures jusqu’à 427°C pendant deux heures. Après avoir été refroidi à nouveau, le post indicateur doit pouvoir fonctionner normalement.

Vanne papillon AVK série 75 (avec indicateur) - selon FM 1112

La résistance du papillon est testée à deux fois la pression nominale, maintenue pendant cinq minutes et répétée dans les deux sens. La résistance hydrostatique est testée à une pression  de quatre fois la pression nominale (ou au moins 48 bars) pendant cinq minutes. Aucune rupture visible, fissure ou déformation permanente du corps de la vanne ne doit être observée.

L’étanchéité du siège est testée à 125 % de la pression nominale pendant cinq minutes.

En cas de fuite, il convient de la comparer aux limites autorisées en fonction du type de siège. L’étanchéité du joint de tige est testée à la pression de service en position partiellement ouverte pendant cinq minutes et six cycles complets sont effectués pendant cette période, aucune fuite sur la tige n’est autorisée.

De plus, la norme FM impose également des tests de robustesse d’assemblage, de couple de manœuvre final, de durabilité, de durabilité quart de tour (type papillon), de détermination des pertes de charge, de coup de bélier, de résistance de l'indicateur, d'absorption d'eau, de vieillissement, de protection anticorrosion…

Clapet de non-retour AVK série 5190 - selon FM 1210 (produit listé) et UL 312

Les produits AVK de la série 5190 pour la protection incendie répondent à la norme UL 312. Les produits 5190/10-001 et 5190/20-001 sont homologués selon la norme FM 1210.

Norme UL 312 pour les clapets anti-retour :

Ces exigences couvrent les clapets anti-retour à partir du DN 25, utilisés dans les réseaux fournissant de l'eau pour la lutte incendie. Les tests de certification UL 312 comprennent un test cyclique de performance, des essais des pièces en caoutchouc, un test d'adhérence pour le siège caoutchouc et un test d’étanchéité. 

Classe FM numéro 1210 :

La vanne est soumise à un test de 50 000 cycles, pas plus de six cycles par minute. L'essai est effectué à la pression atmosphérique et aucune usure excessive, détérioration ou défaillance d'un composant de la vanne ne doit apparaître. Les tests d'étanchéité sont effectués sur siège caoutchouc et siège métallique. Pour le siège caoutchouc, des pressions hydrostatiques de 2, 6,8 et 12 bars (et à pression nominale de service si supérieure à 12 bars) pendant cinq minutes sont réalisés. Aucune fuite n'est autorisée.

Pour le siège métallique, la fuite ne doit pas dépasser une valeur d'environ 11,8 ml / heure par centimètre du DN de la vanne lorsque soumis à 2, 6,8 et 12 bars (et à pression nominale de service si supérieure à 12 bars) pendant cinq minutes.

De plus, la résistance du clapet, la résistance hydrostatique, la détermination des pertes de charge, l'adéquation de la liaison, l'absorption d'eau et le vieillissement sont également testés selon les normes FM 1210. 

Télécharger la brochure

Protection incendie

Découvrez les caractéristiques et avantages de nos produits pour la protection incendie
Notre site internet utilise des cookies à des fins statistiques pour améliorer votre visite et mieux s'adapter à vos besoins. En visitant notre site internet vous consentez à l'utilisation des cookies ainsi qu'à ceux de tiers tels que décris dans notre politique de confidentialité.