Référence

Une ville historique s’équipe de stations d'épuration ultramodernes

Sauvegarder la rivière locale de la contamination permanente, réutiliser l'eau traitée et ses sous-produits, tout en garantissant un avenir durable à Mardin et à ses habitants sont les fonctions de ces nouvelles stations d'épuration innovantes.

Par Omer Ozkan, directeur du projet d’installation

Située au cœur du plateau mésopotamien, la ville de Mardin en Turquie a été fondée il y a plus de 12 000 ans, pendant la période néolithique. La ville présente un style architectural remarquable, les maisons du centre étant taillées à flanc de montagne. Pour se rendre dans ce quartier, il est nécessaire de prendre un âne ou une charrette.

Un cadre historique aux allures modernes

Au cours des 1500 dernières années, Mardin a accueilli diverses populations d’origine arménienne, kurde, juive, arabe et turque. En tant que halte principale sur la Route de la Soie, un ancien réseau de routes commerciales, la ville a été influencée par de multiples cultures. Elle héberge des temples et des bâtiments des époques babyloniennes, perses, byzantine et ottomanes, ce qui en fait aujourd’hui un véritable musée à ciel ouvert.

Mardin est également réputée pour ses temples et son travail artisanal de l’argent, mais ce n’est que récemment que la gestion des eaux usées est devenue une priorité. Auparavant, les eaux usées de la ville étaient déversées dans la rivière Zergan. Avec l’aide d’un fonds de l’IAP (Instrument d’Aide de Préadhésion) géré par l’Union européenne, la municipalité de Mardin a investi dans deux installations de traitement des eaux usées ultramodernes.

48 kilomètres de conduites

La construction des deux usines de traitement et de la création de 48 kilomètres de conduites a été lancée avec la collaboration de l’entrepreneur Mass Treatment Systems. Ces installations desserviront 613 000 habitants et permettront de réutiliser 46,5 millions de mètres cubes d’eau à des fins d’irrigation. Ces installations modernes remplissent plusieurs fonctions à la fois. Elles sont dotées d’unités de production d’électricité fonctionnant au méthane afin de réduire les émissions de carbone. L’eau traitée sera rejetée dans la rivière Zergan afin de restaurer l’habitat naturel de la rivière.

Mardin tirera quatre avantages considérables de cet investissement dans la gestion des eaux usées :

  • Les eaux usées de la ville sont désormais traitées et la pollution du plateau mésopotamien a cessé.
  • L’eau traitée servira à l’irrigation et au développement agricole des champs de coton situés dans les plaines.
  • La boue issue du processus de traitement sera utilisée comme engrais et comme carburant pour les cimenteries.
  • Les problèmes d’odeurs actuels, liés à la pollution dans la région, seront réduit à un minimum.

En outre, le travail nécessaire pour assurer ces avantages permettra de créer de nouveaux emplois dans la région, de réduire l’exode vers les grandes villes et de promouvoir le développement de Mardin.

Aide apportée par AVK

AVK a été notre fournisseur principal de vannes pour ce projet. Nous avions besoin de produits divers et variés : vannes pour assainissement, vannes papillon avec actionneur et vannes papillon adaptées aux températures élevées pour les conduites d’aération. Par ailleurs, l’entrepreneur aura la gestion de l’exploitation des deux usines pendant les cinq prochaines années.

Mass Treatment Systems a choisi AVK en raison de la compatibilité de ses produits avec les eaux usées, de leur résistance et de leur longue durée de vie.

Solutions AVK

Découvrez nos produits conçus pour l’assainissement

En savoir plus
Notre site internet utilise des cookies à des fins statistiques pour améliorer votre visite et mieux s'adapter à vos besoins. En visitant notre site internet vous consentez à l'utilisation des cookies ainsi qu'à ceux de tiers tels que décris dans notre politique de confidentialité.