10 propositions pour réduire les pertes d'eau

Au travers de ce guide, vous découvrirez 10 pistes pour réduire les pertes d'eau dans vos réseaux AEP

L'eau non facturée – non-revenue water (NRW) en anglais - a été produite, du pompage au stockage, mais est perdue dans le réseau de distribution sans jamais atteindre le consommateur final. Ces pertes peuvent également être liées à des erreurs ou des impossibilités de comptage : c’est le cas par exemple de l’eau sortie des poteaux et des bouches incendie. Le pourcentage d’eau non facturé dans le monde varie de 5% à 80% en fonction des pays et des agglomérations. Comment expliquer que cette eau soit perdue et quelles sont les solutions possibles ?

10 propositions pour réduire les fuites dans les réseaux d’eau

1. Détecter et planifier la reprise des fuites sur les réseaux

L'une des principales causes des pertes est la présence de fuites sur les canalisations, la robinetterie, ou les assemblages, qu’ils soient à brides ou à emboitement. Dans un vaste réseau de distribution, les fuites peuvent être difficiles à localiser, et cela peut prendre des jours, des semaines voire des années avant qu'une fuite ne soit détectée. Le diagnostic régulier est donc indispensable pour mener à bien cet objectif.

2. Diviser le réseau en zones

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, la détection des fuites peut prendre des années. Pour faciliter le repérage, des zones peuvent être définies et instrumentées. Ceci dans le but de faciliter le repérage des fuites et de prioriser les actions.

3. Évaluation et réparations rapides

Les exploitants des réseaux peuvent agir plus efficacement lorsque le réseau est divisé en zones et instrumenté. Une réaction rapide permet d’économiser la ressource en eau et limitera les perturbations sur le réseau. 

En investissant dans un programme de détection des fuites ciblé en fonction des contraintes et de la connaissance des réseaux par les exploitants, il est possible dans la plupart des cas de réduire le taux de fuite de 40 à 50 %.

4. Surveiller et enregistrer les paramètres du réseau

Les fuites peuvent être facilement détectées grâce à des micros positionnés dans des bouches à clé. Ils permettent aux exploitants d'agir rapidement.

Grâce au zonage évoqué précédemment, il est également possible de mesurer la pression et le débit dans chaque zone du réseau, permettant ainsi d’identifier des dérives.

5. Gestion de la pression

La gestion de la pression dans les réseaux est considérée comme la solution la plus efficace pour réduire les fuites. Les ruptures de conduites ne proviennent pas seulement des pressions élevées mais aussi des variations incessantes de pression qui provoquent en permanence des dilatations et contractions des tuyaux et entraînent de fait des fragilisations.

Les vannes de régulation maintiennent une certaine pression, un certain débit ou niveau, indépendamment des fluctuations du réseau. Elles sont essentielles car elles permettent de réduire les pertes et contribuent à une gestion efficace de l'approvisionnement en eau.

Le contrôle de la pression est également un moyen efficace de réduire la consommation d'énergie. La pression peut être ajustée dans des points stratégiques du réseau, ce qui signifie que de l’énergie ne sera pas dépensée pour pomper de l’eau à une pression plus élevée que nécessaire. En baissant la pression de façon générale, en particulier pendant les heures creuses, la consommation d'énergie nécessaire pour le pompage sera réduite.

En savoir plus sur la gestion de la pression

6. Utiliser toutes les données disponibles et agir en conséquence

Collecter et interagir sur des données est très important pour obtenir une gestion efficace du réseau. Des données précieuses reçues en temps réel peuvent être collectées grâce à des capteurs installés sur le réseau, ce qui permet une gestion à la demande.

Une vanne de régulation installée avec un dispositif de communication reçoit les données de plusieurs entrées et peut agir en conséquence : débit, pression, pertes sur le réseau, température, position d'ouverture ou de fermeture ainsi que les périodes de maintenance préventive.

7. Définir un taux de fuite maximal et assurer un suivi

Une fois que le taux de fuite est réduit à un niveau acceptable, les opérateurs peuvent assurer la surveillance de chaque zone. Il est nécessaire de fixer un seuil déterminant le niveau auquel le volume d’eau perdu devient inacceptable. Lorsque cette limite est atteinte, les techniciens doivent détecter et réparer les fuites. Ce procédé permet un diagnostic et des actions rapides.

8. Détecter les consommations d’eau non autorisées

L'utilisation non autorisée et les raccordements illégaux sont des problèmes récurrents auxquels doivent faire face les compagnies des eaux. La division du réseau en zones est un moyen efficace permettant d’obtenir une vue d'ensemble de la consommation illégale et de l'endroit où elle a lieu.

Cependant, il existe des solutions pour sécuriser les accès faciles tels les poteaux incendie. Grâce à la surveillance, le poteau peut envoyer une notification lorsque le bouchon est ouvert. En savoir plus sur la surveillance des poteaux incendie.

9. Matériels et solutions de qualité

Des matériels et solutions de qualité sont l’ossature d’un réseau de distribution efficace. Les dépenses et les complications liées au choix de produits de mauvaise qualité sont plus élevées que des solutions sérieuses bien pensées. Découvrez ce que vous pouvez attendre en travaillant avec nous.  Exiger… AVK – Dépasser les standards du marché - AVK France

10. La formation et l'éducation

La perte d'eau est un problème crucial non seulement dans les pays en développement mais partout dans le monde. Pour relever les défis d’une gestion efficace de l’eau, nous devons utiliser davantage les nombreuses techniques déjà connues et éprouvées.

Le partage des connaissances est essentiel pour permettre au secteur de l'eau de répondre aux besoins de demain. Cela concerne les solutions techniques ainsi qu'une vision globale du parcours de l'eau à travers notre société ; du puisage dans le sol jusqu’à son retour dans la nature.

Chez AVK, nous mettons l’accent sur la création de partenariats nous permettant l'innovation pour des solutions encore meilleures. Le projet LEAKman est composé de neuf partenaires danois du secteur de l'eau dont AVK fait partie. Elle apporte des solutions permettant d’optimiser la gestion des fuites. AVK a également crée une formation estivale sur la gestion du cycle de l'eau où des étudiants et des professionnels de l’eau du monde entier peuvent apprendre, partager leurs expériences et élargir leur réseau. Cette formation est ouverte chaque année au Danemark au mois d’août.

Vidéo

Et si nos eaux usées étaient valorisées en produit de qualité ?

La question est pertinente car il est désormais possible de transformer les eaux usées en énergie.

Notre site internet utilise des cookies à des fins statistiques pour améliorer votre visite et mieux s'adapter à vos besoins. En visitant notre site internet vous consentez à l'utilisation des cookies ainsi qu'à ceux de tiers tels que décris dans notre politique de confidentialité.