Clapets pour eau potable et assainissement

Qu'est-ce qu'un clapet ?

Les clapets anti-retour sont généralement installés sur des canalisations pour empêcher le refoulement. Un clapet est unidirectionnel, c'est-à-dire que le liquide circule dans un seul sens. Si le flux change de sens, le clapet se fermera pour protéger la tuyauterie, les vannes, les pompes, etc. S’il y a reflux et qu’aucun clapet n’est installé, un coup de bélier peut se produire. Les coups de bélier ont souvent lieu avec une force extrême et peuvent endommager la conduite et la robinetterie. 

Où utiliser les clapets ?

Les clapets sont utilisés dans de nombreuses applications. Ils sont souvent placés à la sortie d'une pompe pour la protéger du reflux. Les pompes centrifuges (le type de pompe le plus courant) ne sont pas auto-amorçables, les clapets sont donc essentiels pour conserver de l'eau dans les tuyaux. Ils sont également installés dans les grands bâtiments (systèmes de chauffage, ventilation et climatisation), là où le liquide doit être monté jusqu’en haut des étages. Grâce au clapet, le liquide ne redescendra pas. 

Éléments à prendre en compte pour le choix d'un clapet

Lors du choix d'un clapet anti-retour, il est important de faire une analyse coûts-bénéfices. Souvent, l'objectif est de réduire les coûts tout en obtenant la perte de charge la plus faible possible. Lors du choix, une sécurité plus élevée correspond à une perte de charge plus élevée. Afin de s'assurer que le clapet protège correctement le réseau, chaque installation doit être étudiée. Il faut prendre en compte plusieurs facteurs comme le risque de coup de bélier, la perte de pression acceptable et le coût de l'installation. Consultez la section « Sélectionner le bon clapet ».

Différents types de clapets

Il existe différents modèles de clapets pour les applications d'eau potable et d'eaux usées. Leur fonctionnement est différent mais ils ont le même but. AVK propose une large gamme de clapets à battant, clapets à boule et clapets à papillon. Les plus courants sont les clapets à battant et les clapets à boule :

Clapets à battant : il se compose d’un disque qui pivote sur une charnière ou un axe. Le disque se soulève du siège pour permettre l'écoulement dans un sens. Lorsque la pression diminue, le disque revient dans sa position initiale en se rabattant sur le siège et bloque ainsi le fluide. Le poids du disque et le débit ont un impact sur la fermeture du clapet.

Clapets à boule : une boule se déplace à l'intérieur du clapet. Une cavité de forme conique permet de guider la boule et ainsi d’arrêter le flux. 

Qu’est-ce qu’un coup de bélier ?

Dans un réseau de pompage, l'eau est conduite d'un niveau à un autre grâce à une pompe. Pendant son fonctionnement, le fluide ne circule alors que dans un seul sens. Lorsque la pompe s’arrête, la vitesse du fluide diminue brutalement. Le surplus de l’eau retournera dans le tuyau. Pour protéger la pompe, un clapet anti-retour est installé.

Dans de nombreux cas, la variation de débit du fluide n'est pas préoccupante et un clapet anti-retour standard suffira. Cependant, dans les réseaux où une inversion soudaine peut se produire, la sélection du bon clapet est cruciale.

Si une pompe s’arrête et que le fluide redescend avant la fermeture complète du clapet, le débit forcera le battant à claquer sur son siège. Ce scénario peut presque instantanément arrêter le fluide et c'est cet arrêt brutal qui produit un coup de bélier. Un bruit sourd, rappelant le son d'un coup de marteau, dû aux ondes de surpression et de dépression se propageant dans la canalisation aura lieu.

L'onde de pression qui en résulte peut causer des dommages importants sur le réseau, notamment des ruptures de conduites, une cavitation ou une implosion en raison de la formation de vide d’air sous pression. A noter que ces défaillances peuvent ne pas être dues uniquement à une seule surpression, mais à des évènements répétés qui finissent par endommager le réseau.

Il est important de noter que d'autres facteurs sont nécessaires pour assurer un réseau sûr exempt de problème. La quantité et le type de ventouse utilisé, le respect des temps de fermeture et d'ouverture des vannes, l’utilisation de vannes de régulation… Ces éléments doivent être pris en compte pour protéger l’ensemble du réseau des coups de bélier.

Pour éviter le claquement, le clapet doit se fermer soit très rapidement pour empêcher le reflux, soit très lentement si le reflux a déjà eu lieu. Pour qu'un clapet se ferme lentement, cela nécessite un équipement supplémentaire comme des amortisseurs hydrauliques. Cependant, cette fermeture plus lente permet au fluide de passer à travers le clapet et il faut s’assurer que la pompe située en amont soit adaptée pour une inversion de débit.

 
 

 

 

Télécharger la brochure

Sélection clapets

Guide de sélection des clapets (en anglais)
Notre site internet utilise des cookies à des fins statistiques pour améliorer votre visite et mieux s'adapter à vos besoins. En visitant notre site internet vous consentez à l'utilisation des cookies ainsi qu'à ceux de tiers tels que décris dans notre politique de confidentialité.